Le coton est sans aucun doute le matériau le plus populaire dans l’industrie du textile. On le retrouve dans presque tous, de la chemise au linge de lit en passant par les serviettes. Il fonctionne également très bien en étant combiné avec d’autres matériaux qui ont des traits particuliers, ou seul gråce à une large gamme de tissages divers et variés. Il y a également différents types de coton comme le coton Egyptien ou le coton Américain, aussi appelé le coton Pima, qui sont à l’heure actuelle les deux types de coton les plus connues. Notre mission aujourd’hui est d’examiner tout ce qui se cache derrière cette précieuse matière première afin que vous puissiez comprendre parfaitement vos étiquettes de vos chemises ou pantalon.

La production de coton

origines coton plante de cotonnier


Très bien, commençons par les basiques. Le coton vient des graines de plante de cotonnier appelée Gossypium. Il s’agit d’un arbuste qui tient son origine des régions tropicales et subtropicales d’Inde, Afrique et Amérique. Il est ensuite filé afin de créer toutes sortes de textiles. Les premières preuves de l’existence de ce procédé remontent à l’åge préhistorique. De nos jours, il y a environ 25 millions de tonnes de production de coton à travers le monde et 2.5% des terres cultivées sont destinées à la culture de ce dernier. La Chine est le premier producteur de coton et ils utilisent une grande partie de la production pour sa consommation interne tandis que les États-Unis sont en première position concernant l’exportation de cette matière première.


Parmi toutes les différentes plantes de coton, quatre sont spécialement cultivés pour être commercialisées en masse.

  • Le Gossypium hirsutum est connu comme le coton des hautes terres et vient des d’Amérique centrale : Mexique, Floride et les Caraïbes. Il représente à lui seul 90% de la production mondiale.
  • Le Gossypium babadense, ou cotonnier créole, est connu pour la longueur de sa fibre qui est dite « extra-longue ». La production est faite en Amérique du Sud et dans les Antilles et représente 8% de la production mondiale.
  • Le Gossypium arboretum connu sous le nom de cotonnier en arbre est produit en Inde et au Pakistan tandis que le Gossypium herbaceum vient d’Afrique et des pays d’Arabie. Ces deux espèces ne sont aujourd’hui plus exploitées en masse et ne représentent que 4% de la production.

Il est vrai que dans la plupart des cas, ces informations ne sont pas mentionnées sur les étiquettes de nos vêtements et que vous oublierez vite ces noms scientifiques. Nous ne nous attarderons donc pas davantage sur ces informations techniques.


Les différents cotons dans le textile

En revanche, lorsque vous regardez vos étiquettes de vêtement ou tout autre textile fait de coton, vous pourrez retrouver les termes : Egyptien, Sea Island et Pima. Ces termes renvoient au lieu où la production du coton est effectuée.Production coton

 

Coton Egyptien

Le coton Egyptien a gagné en réputation gråce à sa qualité et est aujourd’hui parmi les cotons les plus prisés. Il s’agit d’un coton aux fibres extra-longues produit en Egypte. La fertilité du sol et l’eau provenant du Nil ont contribué à créer le meilleur coton et ce depuis des siècles.


La graine est mise en terre en mars ce qui permet à la plante d’être mature avant les périodes les plus chaudes de l’année. Ainsi le coton ne brule pas et peut être récolté à temps. Il en résulte alors un coton permettant de produire un fil extrêmement fin et très solide. Cela signifie que si vous possédez dans votre armoire une chemise, ou tout autre vêtement, fait à base de ce coton, vous aurez sans doute remarqué que la qualité est exceptionnelle, le toucher particulièrement doux et qu’il s’agit d’un bien durable dans le temps.

Coton Sea island

Le coton Sea Island est une autre variété de coton extra long et a été découvert au début du 18ème siècle dans les iles des caraïbes. Le climat de ces iles permet de produire un coton connu autant pour sa longueur que pour son uniformité ce qui permet de créer des tissus très agréables au toucher tout en étant très résistant aux taches et aux plis. Le coton est également très brillant en apparence et, malgré la finesse des fils, il est très solide. Enfin, le coton Sea Island est produit avec une méthode respectueuse de l’environnement gråce au travail de la matière à la main permettant de ne pas polluer.

Coton Américain Pima

Enfin, nous pouvons citer le coton Américain Pima, lui aussi à fibre extra-longue, produit aux Etats-Unis et au Pérou, et dont le nom vient des tribus indiennes qui le cultivaient au début des années 1900. La plante elle-même aurait des origines plus lointaines avec des exemples de sa culture en -4 400 avec J.C en Equateur. Il possède un grand nombre de fil et est également très doux au toucher, ce qui lui vaut parfois d’être appelé le cachemire du coton.

 

Conclusion

Le coton est donc une matière incontournable dans la production de nos vêtements. Cependant il n'est pas le seul. En effet, une autre matière première très appréciée dans nos armoires est la laine. Vous pourrez retrouver sur le site de Lalaineuse toute une gamme de produits en laine, d'origine française et respectueuse de l'environnement.